Rechercher
  • Benoit Poillon

37 : une vraie histoire d'amour

Il y a de belles histoires d'amour, qui jouissent d'un happy end comme dans les contes de fées. Et puis il y a les vraies histoires d'amour. Celles qui sont faites d'authenticité, de rendez-vous manqués, de regrets et d'oublis. "37" fait parti de ces romances qu'on ne lit pas tous les jours et qui nous rappellent combien la vie est courte, précieuse mais aussi pleine de surprises.




"Nous étions deux entités il y a quelques minutes encore et soudain, nous voici unis par une force qui va au-delà d’un simple baiser {...} le hasard n’a rien à voir avec ça, seul le destin en est responsable…"





On a tous dans le coeur et dans la tête le souvenir d'un premier amour. Le battement du coeur qui résonne dans la poitrine. Les mains moites qui tremblent. Le regard humide à la simple évocation de cette image. La douceur d'un baiser caressant les lèvres. Comment faire la différence entre une belle histoire et une grande histoire ? Comment comparer des sentiments, aussi imprévisibles qu'arbitraires ? Comment vivre avec le souvenir d'un amour avorté ? Ce sont toutes ces questions auxquelles Isabelle Morot-Sir tente de répondre grâce à son expérience.


Avec un style surprenant et une plume détachée, l'autrice nous emmène dans les profondeurs de son coeur. Entre rêveries, fantasmes et regrets, elle peint un tableau dans lequel une partie de son âme se dessine à travers le souvenir de son tout premier amour. Et il n'est pas question de s'apitoyer sur son sort mais au contraire de comprendre ses sentiments à travers une vie à essayer d'oublier l'inoubliable.






"Soudain un taxi s’arrête à ma hauteur. Le monde, l’univers, les étoiles là-haut et même chaque goutte de cette pluie prennent tout leur sens : il est là."







Pourtant, il ne s'agit pas de n'importe quel premier amour. Mais bien de l'amour comme dans les légendes, un lien d'âme-soeur, de flammes jumelles ou peu importe comment vous l'appelez. Le genre de lien qui relie deux êtres par delà la distance et le temps. Les années ne comptent pas, l'éloignement n'a aucune emprise. Seuls les sentiments intemporels et éternels survivent à la vie. D'une rare intensité, cet amour là s'arrache au jugement et à la logique. Incompréhensible pour les autres, il transforme le "je" et le "tu" en un "nous" parfait. Il fabrique une maison, un foyer, par le simple fait d'être ensemble. Il efface les années comme on souffle sur la poussière pour révéler la beauté d'un objet.


C'est enfin tout cela la magie de l'amour, réduire les années d'absence à une simple parenthèse et profiter pleinement des années ensemble comme s'il n'y avait plus de lendemain. La vie est une mer amère dans laquelle il faut affronter les tempêtes. Par delà l'horizon, il y a une plage paradisiaque, inconnue de tous, où elle se calme pour enfin offrir la quiétude et la sérénité. Chaque obstacle est une épreuve à surmonter pour atteindre cette îlot d'amour, où on oublie les péripéties du voyage. Chaque rencontre, chaque histoire manquée, chaque chagrin d'amour, sont autant de vagues à surmonter pour arriver à destination. Il y a ceux qui sombrent, il y a ceux qui se noient, il y a ceux qui se perdent, il y a ceux qui font demi-tour. Et il y a ceux qui affrontent, gardant le nord, le vrai, avançant contre les vents, persuadés que le ciel et l'univers complotent pour eux. Ceux-là découvrent le monde, en construisent de nouveaux, déplacent les continents, rapprochent les âmes. La traversée est dangereuse, oui. Mais au loin, un phare les guide vers la lumière. À bord, un marin sourit et déclame enfin :


TERRES EN VUE !



37, d'Isabelle Morot-Sir est disponible en format Kindle sur Amazon



30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout